Stations Sismiques et Accélérométriques de l’ORB

Le réseau sismique belge de l'Observatoire royal de Belgique (ORB), avec environ 45 stations permanentes, est principalement dédié au suivi et à l'étude scientifique de l'activité sismique en Belgique. L’ORB gère également 3 stations au Grand-Duché de Luxembourg (en coopération avec le Centre Européen de Géodynamique et de Sismologie). Les séismes du monde entier d'une magnitude supérieure à 4,5 - 5,0 sont enregistrés par le réseau sismique belge. Les mesures de ces enregistrements sont envoyées en routine aux centres internationaux (CSEM et ISC) où les données des stations du monde entier sont analysées pour fournir un catalogue global des tremblements de terre et des modèles de temps d'arrivée des phases. Nous fournissons également des signaux sismiques en temps réel de certaines stations belges aux centres ORFEUS (Observatories and Research Facilities for European Seismology) et IRIS (Incorporated Research Institutions for Seismology). Pour compléter le réseau sismique, le réseau accélérométrique belge a été installé au début des années 2000 afin de fournir des données fiables lorsque des mouvements de sol importants saturent les sismomètres traditionnels. Ce réseau se compose de 19 stations, est sensible aux accélérations de 1E-5 g (g est l’accélération de la pesanteur à la surface de la terre) et est un outil important pour les professionnels dans le domaine du génie parasismique et de l’ingénierie sismique (étude de l’aléa). Parallèlement, depuis 2014, le service installe un nouveau réseau («AcceleROB») de 90 accéléromètres à faible coût. Ces capteurs sont calibrés pour être sensibles aux accélérations de 1E-3 g, observées lors de tout séisme de magnitude locale ML supérieure ou égale à 3.

Editeur
Organisation: Observatoire Royal
Auteur: 
Observatoire Royal de Belgique
Courriel: info@oma.be
Détails
Dernière modification
03/09/2020
Catégorie
Environnement
Sciences et Technologie
Type de fichier
WFS
WMS
Fréquence
Continue
Couverture Géo
Belgique